Rechercher
 
 

Nouveau ! Comment et pourquoi expliquer la maladie aux petits enfants ?

La maladie de son proche est un événement  qui touche la personne malade elle-même mais également son environnement et en premier lieu sa famille, toutes générations confondues.

 

Mais comment expliquer la maladie aux plus jeunes ?

 

  1.png

Les petits-enfants bénéficient d’une distance générationnelle et sont concernés autrement que leurs parents par la maladie d'un grand-parent. Ce n'est pas moins, mais autrement.

 
Dotés d’une capacité d’observation importante, ils en savent finalement parfois plus que les parents ne le pensent !

 
Chez les plus petits, une certaine empathie peut les rendre plus tolérants à l’égard de la personne malade. Ils semblent plus longtemps savoir faire avec, et avoir moins de mal à communiquer avec leurs proches malades, sans tabous, sans jugement.

 
Dans certains cas, leur présence peut même catalyser l’attention du malade, faire diversion, et protéger les adultes de l’angoisse liée à la difficulté d’être avec son proche malade.

 

2.png


 

 

 Quelques astuces

 

-        Des mots simples, compréhensibles et adaptés à l’âge de l’enfant

 Qui n’édulcorent pas pour autant la réalité de la maladie.

 Il peut aussi être intéressant de dissocier, dans le discours, la maladie de la vieillesse, pour donner une autre image et une autre représentation de la vieillesse et du parcours de vie aux plus jeunes, les ainés de demain.

 

-      La médiation

Le livre peut permettre de rétablir un dialogue ou une communication familiale où le partage non seulement d’informations mais également de sentiments et de ressentis redevient possible.

La maladie de son proche est un événement  qui touche la personne malade elle-même mais également son environnement et en premier lieu sa famille, toutes générations confondues.

Mais comment expliquer la maladie aux plus jeunes ?

 

 

           
    Bulle ronde: « Si je lui en parle, ça va lui faire de la peine. »
  Bulle ronde: « Elle est trop petite, elle ne se rend pas compte. »

  Bulle ronde: « Je préfère qu’il garde une bonne image de son papy . »
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les petits-enfants bénéficient d’une distance générationnelle et sont concernés autrement que leurs parents par la maladie d'un grand-parent. Ce n'est pas moins, mais autrement.


Dotés d’une capacité d’observation importante, ils en savent finalement parfois plus que les parents ne le pensent !


Chez les plus petits, une certaine empathie peut les rendre plus tolérants à l’égard de la personne malade. Ils
semblent plus longtemps savoir faire avec, et avoir moins de mal à communiquer avec leurs proches malades, sans tabous, sans jugement.


Dans certains cas, leur présence peut même catalyser l’attention du malade, faire diversion, et protéger les adultes de l’angoisse liée à la difficulté d’être avec son proche malade.

 

 

 

 

Expliquer la maladie aux petits enfants peut permettre de :

-        mieux comprendre la maladie, le proche malade, et ainsi contribuer à changer de regard sur la maladie

-        soulager les émotions, s’autoriser à les ressentir

-        favoriser apaisement, mieux-être et sérénité au sein de la famille

-        maintenir un lien familial et des échanges avec le proche malade qui leur permettent de s’inscrire dans leur histoire de vie.

 

       
    Bulle ronde: « Elle oublie mon prénom, pas celui de ses petites-filles »
  Bulle ronde: « Quand ma fille arrive, j’ai l’impression que l’œil de papa s’allume »
 
 



 

 

 

 

Quelques astuces

-        Des mots simples, compréhensibles et adaptés à l’âge de l’enfant

Qui n’édulcorent pas pour autant la réalité de la maladie.

Il peut aussi être intéressant de dissocier, dans le discours, la maladie de la vieillesse, pour donner une autre image et une autre représentation de la vieillesse et du parcours de vie aux plus jeunes, les ainés de demain.

 

-        La médiation

Le livre peut permettre de rétablir un dialogue ou une communication familiale où le partage non seulement d’informations mais également de sentiments et de ressentis redevient possible.


 
  REGELIB 78
Résidence Saint Joseph 45, rue du Général Leclerc 78430 LOUVECIENNES
Accueil téléphonique : 01.39.18.76.88 de 9h à 17h du lundi au vendredi - Fax : 01.39.18.42.22. - Email : infos@regelib78.com